par Tom Sarac

La plupart des poissons sont omnivores, c’est-à-dire qu’ils consomment une variété d’aliments offerts dans la nature. Aussi, les poissons ont généralement tendance à se nourrir voracement puisque leur prochain repas n’est jamais assuré. Ce phénomène est important à comprendre lorsque vous êtes responsable de nourrir non seulement des poissons, mais aussi bien d’autres animaux de compagnie. Les animaux ont l’instinct de manger autant qu’ils le peuvent lorsqu’ils en ont l’occasion, ce qui est à leur avantage. Toutefois, les animaux en captivité jouissent de conditions considérablement différentes. Donc, en tant que propriétaire, vous devez vous assurer d’offrir régulièrement à vos animaux de compagnie de petites quantités d’aliments de haute qualité, composés d’ingrédients qui ne causent pas d’embonpoint et qui ne polluent pas l’environnement. De ce fait, offrir fréquemment de petites portions constitue une option optimale pour la plupart des poissons. En effet, cette stratégie favorise une bonne digestion et assouvit l’instinct naturel de prédateur des poissons. De plus, le temps dont les bactéries nitrifiantes disposent pour convertir les déchets en sous-produits à faible nocivité est alors augmenté. En milieu sauvage, les insectes et leurs larves représentent des petits repas, lesquels sont naturels pour les poissons.

Les insectes abondent sur cette planète. En fait, on y trouve environ 950 000 espèces. Certaines sont-elles meilleures que d’autres pour les poissons? Absolument. Certains insectes ont un cycle de vie si court que, lorsqu’ils sont adultes, ils ne possèdent pas de bouche et ne se nourrissent pas. Ils ne piquent pas, ne mordent pas et ne causent aucun autre effet indésirable. Ces insectes croissent rapidement dans le seul et unique but de s’accoupler et de se reproduire. De plus, ces insectes au cycle de vie court (comme les mouches soldats noires) sont fondamentalement très propres et constituent une source de protéines hautement digestibles. Autrement dit, ils ne peuvent être vecteurs de maladies et représentent une excellente et efficace source de protéines pour les poissons et d’autres animaux, et même pour les humains. D’ailleurs, dans certaines régions du monde, la consommation humaine d’insectes est courante et bien acceptée.

Les insectes possèdent aussi d’autres bienfaits importants. D’un point de vue environnemental, les insectes représentent une source croissante de protéines renouvelables et font partie intégrante de la solution visant à réduire les émissions de gaz carbonique ainsi que la consommation de poissons sauvages, lesquels seraient autrement utilisés comme source de protéines.

La marque Fluval a maintenant incorporé des larves de mouches soldats noires dans une gamme spéciale d’aliments pour poissons, laquelle est nommée Bug Bites. Ces larves sont élevées dans des conditions contrôlées, et nourries exclusivement de restes de fruits et légumes de qualité alimentaire humaine. Ces insectes constituent donc des experts en matière de recyclage. De plus, les larves de mouches soldats noires sont si sûres que l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) a approuvé son utilisation pour nourrir les poissons destinés à la consommation humaine.

Nous nous sommes associés à Enterra, compagnie canadienne établie en Colombie-Britannique, qui se spécialise en solutions durables à base de protéines d’insectes. Les larves hautement nutritives constituent l’ingrédient principal de tous aliments de la gamme Bug Bites. Les larves sont savoureuses et nourrissantes pour les poissons, et offrent une excellente composition en acides aminés. Enfin, elles représentent également une merveilleuse façon de préserver nos habitats naturels!