par Jesse De Luca 

Les invertébrés m’ont toujours fasciné, surtout les crevettes! Le mouvement de leur squelette et leurs comportements curieux peuvent me captiver pendant des heures. J’ai commencé à garder des crevettes il y a quelques années, lorsque j’avais des crevettes cerise (Neocaridina davidi) qui cohabitaient avec quelques danios perlés célestes (Danio margaritatus) dans un aquarium de 38 L (10 gal US). J’avais remarqué quelques femelles qui portaient des œufs et j’avais hâte de voir les bébés, mais j’ai rapidement compris que ces petites crevettes ne survivraient jamais, qu’elles se feraient manger par les poissons ou encore aspirer par le filtre de l’aquarium. Si j’avais eu un plus grand aquarium avec plantes, quelques bébés crevettes auraient peut-être survécu, mais je vivais dans un petit appartement à ce moment-là, et il n’y avait pas de place.

Lorsque j’ai découvert la magnifique crevette crystal rouge (Caridina cantonensis), j’ai su que je voulais essayer d’élever des crevettes. Pour ce faire, j’ai converti mon aquarium de 38 L en un aquarium avec plantes dédié aux crevettes. L’utilisation de l’eau du robinet de mon vieil appartement de presque 100 ans a été désastreuse. En effet, j’ai perdu la première douzaine de crevettes que j’avais achetée. Mon eau de robinet était si mauvaise qu’elle devenait embrouillée et brune après quelques jours d’inutilisation. Peut-être contenait-elle des métaux lourds et d’autres polluants! Même si l’eau n’avait pas posé de problèmes aux poissons et aux crevettes que j’avais déjà gardés, j’ai appris que les crevettes crystal rouge (CCR) étaient très sensibles à la qualité de l’eau. Ma quête pour une meilleure eau a donc commencé!

Cherry Shrimp (Neocaridina davidi)

J’ai commencé à me procurer de l’eau chez mes parents, car ils avaient un adoucisseur qui donnait de l’eau beaucoup plus propre. Grâce à cette eau, mes crevettes ont cessé de mourir! Cependant, l’eau s’est avérée trop douce pour que les crevettes s’y reproduisent, puisqu’un filtre adoucisseur avait été utilisé. Pour élever des crevettes, la dureté totale de l’eau devrait être modérée avec une concentration de carbonate de calcium (CaCO3) d’environ 100-150 ppm. Par expérience, aussi longtemps que la concentration en CaCO3 de votre eau est d’environ 100 ppm, vos crevettes n’auront aucune difficulté à se reproduire et à développer leur exosquelette. J’ai utilisé un renforçateur liquide de dureté totale pour obtenir les conditions aquatiques désirées. Grâce aux nourrissages réguliers et aux changements de l’eau fréquents, j’ai été capable d’élever une centaine de CCR et de les revendre dans des animaleries locales! J’ai tout donné à mes CCR, de la spiruline gaufrée qui s’enfonce aux granulés pour crevettes. Je me suis rendu compte qu’elles mangeaient presque tout ce qu’on leur présentait. Je pense qu’autant pour les crevettes que pour les poissons et les autres animaux, une alimentation variée est la clé pour une bonne santé et un élevage fructueux.

Pour introduire des CCR dans votre aquarium, il est fortement recommandé de les habituer à l’eau de celui-ci graduellement puisqu’elles sont très sensibles aux changements de paramètres de l’eau. Pour y parvenir, placez la crevette dans un contenant et utilisez un tube à air pour lentement l’acclimater à de l’eau provenant de l’aquarium. Le débit optimal est d’environ une goutte d’eau de l’aquarium par seconde. Il est possible de faire un nœud dans le tube à air ou de contenir le débit d’eau d’une autre façon afin d’obtenir le bon débit. Je recommande d’acclimater les nouvelles CCR pendant au moins 20 minutes, mais si c’est possible de le faire plus longtemps, c’est encore mieux! Il est aussi important de savoir que tout produit de traitement de l’eau contenant du cuivre doit être évité puisque les crevettes sont particulièrement sensibles à ce métal.

Si vous désirez élever des CCR, mais que vous voulez aussi un aquarium qui demande peu d’entretien, je ne recommande pas d’y mettre beaucoup de plantes. L’accumulation de matières organiques en décomposition dans un tel aquarium (déchets de poissons, feuilles mortes, etc.) pourrait augmenter la fréquence des changements de l’eau et des entretiens du filtre. Ultimement, le taux de nitrate pourrait atteindre un point où les CCR ne se reproduisent plus et peuvent même périr.

Je préfère donc aménager mes aquariums d’élevage de CCR plus simplement. J’utilise le substrat Stratum Fluval qui aide à maintenir un pH légèrement acide à neutre, idéal pour les crevettes. J’ajoute ensuite du bois de grève naturel, des feuilles d’amandier des Indes, des cônes d’aulnes et d’autres espèces herbacées variées. Ces éléments ajoutés acidifient davantage l’eau et libèrent des tannins bénéfiques. L’utilisation d’un filtre éponge pour l’élevage de crevettes est très populaire puisque le filtre est facile à utiliser, mais je préfère les filtres AquaClear combinés à un préfiltre éponge pour empêcher les bébés crevettes de se faire aspirer.

Photo prise par Jesse De Luca – Réserve forestière de Chiquibul – Belize – Mai 2017. L’habitat idéal pour les crevettes d’eau douce!

Lors d’un récent voyage au Belize, les incroyables cénotes de la forêt pluviale de Chiquibul m’ont inspiré. Ces trous d’eau naturels, formés lorsque les roches calcaires de fond s’effondrent et exposent l’eau souterraine, étaient d’un bleu limpide et l’eau était suffisamment propre pour être bue. Un jour, alors que je m’approvisionnais en eau à la cénote, j’ai remarqué de toutes petites crevettes transparentes qui nageaient dans cette eau cristalline! Il y avait des feuilles mortes, des branches et des gousses parsemées à travers le cours d’eau. J’ai tout de suite voulu recréer ce superbe habitat dans un vivarium à la maison. On peut souvent s’inspirer de la nature lorsqu’on crée des habitats pour des organismes aquatiques et terrestres. Mère Nature a toujours raison!